Moringa

Arbre de vie natif des plaines himalayennes de l’Inde, le moringa oleifera est reconnu pour ses nombreuses vertus médicinales. D’ailleurs, ce superaliment a été utilisé pendant plusieurs années dans la lutte contre la malnutrition.

Nommé dans la langue dravidienne parlée dans l’Inde du Sud, cet arbre est utilisé dans la médecine ayurvédique et autre médecine traditionnelle.

Arbre tropical, le moringa est un arbre médicinal et alimentaire. En effet, le centre AVRDC a classé ses feuilles dans les 120 espèces testées par rapport à sa teneur en nutriments, en antioxydants, ainsi que la facilité de sa culture et sa transformation ainsi que ses qualités gustatives.

D’ailleurs, les feuilles du moringa ont été pendant longtemps utilisées pour aider à la digestion et comme vermifuge.

Les bienfaits du moringa

Tout d’abord, les valeurs nutritionnelles du moringa sont nombreuses autant que la biospiruline. En effet, ses feuilles comptent jusqu’à 30 % de protéines et 15 % de fibres. Aussi, le moringa renferme des phytonutriments, des vitamines et minéraux et des acides aminés essentiels.

  • Forte teneur en vitamines : vitamine B2, vitamine A (bêta-carotène), la vitamine C et la vitamine E 
  • Riche en acides aminés gras : les 8 acides aminés essentiels
  • Protection contre le stress oxydatif : une activité antioxydante grâce à l’acide chlorogénique et quercétine ainsi que 2 autres molécules antioxydantes
  • Minéraux : le magnésium, le potassium, le fer et le calcium

La feuille du moringa : un complément alimentaire et nutritionnel

Séchées et moulues, la feuille de moringa poudre apporte le ¼ de son poids en protéines végétales. Ainsi, elle est appréciée particulièrement par les personnes soucieuses de leur équilibre alimentaire.

D’ailleurs, elle est essentiellement indiquée pour les végétariens, les sportifs, les seniors et les personnes intolérantes au lait. 

Facile à cuisiner, le moringa poudre est bénéfique pour la santé grâce à ses multiples micronutriments.

La poudre de feuille contient également de l’acide caffeoylquinique et en chlorophylle, apportant une action détoxifiante sur le foie.

Comment choisir le moringa ?

En France, le moringa oleifera se vend principalement sous forme de poudre ou de feuilles déshydratées.

Toutefois, les feuilles fraîches se consomment essentiellement en infusion. En effet, elles apportent une pointe d’acidité aux boissons chaudes et le goût des épinards en plat. D’ailleurs, elle s’ajoute en fin de cuisson dans la sauce et les soupes. Par contre, elle se mélange à la farine pour les gâteaux et les cakes salés. Néanmoins, la poudre de feuilles s’ajoute aux jus Green et aux smoothies.

Or, 1 à 2 cuillères à café par jour de poudre suffiront de vous apporter tous les bienfaits de cette plante. Aussi, il est important d’intégrer le moringa progressivement dans votre aliment. Car, elle peut avoir des conséquences sur votre digestion.

Comment consommer le moringa ?

Selon la forme du moringa, la consommation et son usage varient. En effet, la poudre s’utilise en boissons froides. D’ailleurs, elle apporte un agréable goût aux smoothies, jus de fruits et de légumes. Ainsi, il suffit d’ajouter une ½ cuillère à café de moringa poudre dans un grand verre.

D’autre part, l’utilisation de la feuille du moringa en cuisine peut être en poudre crue ou cuite. Ainsi, vous vous assurez l’assimilation totale des éléments nutritifs. Aussi, la feuille fraîche peut se boire en tisane ou cuite comme les épinards.

Finalement, la poudre se consomme d’une à 3 cuillères à café par jour. En effet, cet apport est suffisant pour faire le plein en nutriments essentiels et à booster vos défenses immunitaires. Également, vous pouvez l’utiliser en condiment sur vos salades, en vinaigrette ou en pesto. De même, vous pouvez la consommer diluée dans du lait de coco pour une boisson ou un curry.