Comment obtenir le Label Bio ?

Dans un contexte où la compétitivité est à un niveau très élevé, il est fort intéressant de faire prévaloir la qualité de ses produits grâce à un label.

En effet, un label est une certification garantissant au consommateur le respect de certaines valeurs par votre produit. D’ailleurs, cette étiquette confère à celui-ci une qualité meilleure qu’un produit équivalent du marché. Ainsi, cette communication iconographique est un avantage concurrentiel considérable dans les métiers de bouche.

Label Bio « AB » : notion et implications

Tout d’abord, le Label Bio « AB » représente une certification collective délivrée par les autorités compétentes.

D’ailleurs, l’organisme de contrôle des aliments issus de l’agriculture dépendant, du ministère de l’Agriculture et des Pêches, s’en charge.

Ainsi, cet organisme contrôle auparavant le respect des règles d’usage des produits, conformément à la règlementation en vigueur dans l’Union européenne. D’ailleurs, différents types de labels bio existent, qui sont le label bio officiel concerne le Label Rouge et le Label AB.

Le label Rouge

Label officiel concernant la viande et les produits de charcuterie, le label Rouge compte également les œufs, le saumon et le miel.Délivré par l’INOA, le label Rouge garantit la haute qualité des produits labélisés.

Le label d’Agriculture Biologique (AB)

Le label AB concerne les produits ayant au moins 95 % d’ingrédients issus de production biologique naturelle ou d’élevage d’animaux dans un milieu naturel. Ainsi, le ministère de l’Agriculture définit les critères du label AB.

Pour obtenir le label AB d’Agriculture Biologique

Tout d’abord, la demande du label AB implique le respect du cahier des charges ou le référentiel des modes d’agriculture biologique. En effet, plusieurs critères, auxquels doit se conformer le produit, sont mis en place. Parmi ces critères, vous trouverez :

  • La non-utilisation de fertilisants chimiques
  • Les terrains n’ayant pas reçu des produits chimiques durant les 3 dernières années

D’autre part, l’organisme de certification réalise un audit de qualité, tout en constatant les différentes étapes de production. Aussi, cet organisme sélectionne le stock des produits potentiellement qui peuvent être labellisés des autres.

Pour obtenir le cahier des charges et les démarches à suivre, il suffit de contacter l’un des organismes certificateurs de l’Agence Française Pour le Développement et la Promotion de l’Agriculture Biologique.

Comment obtenir le label d’Agriculture Biologique (label AB) ?

En accord avec le label biologique européen, le Label d’Agriculture Biologique (AB) a pour but de garantir le respect du produit des normes mises en place. D’ailleurs, ces critères sont élaborés par le ministère de l’Agriculture.

Toutefois, ce label officiel est promu par l’Agence Bio à travers des organismes certificateurs, dont :

  • Ecocert SA
  • Qualité France SA
  • Aclave
  • Agrocert

D’ailleurs, l’un de ces organismes se charge de l’audit l’entreprise demandeuse du label. Puis, il procède à l’analyse en détail, suivi de l’élaboration d’un rapport d’évaluation.

En effet, l’obtention du label autorise l’entreprise à l’utilisation de l’étiquetage Label Bio des produits concernés.

Cependant, l’obtention de la marque « AB » requiert le suivi d’une procédure. Effectivement, le dépôt de la demande auprès de l’organisme spécialisé suffit. Ensuite, l’entreprise demandeuse se soumettra au contrôle des différents produits. En effet, cet audit certifie que le demandeur est bien conforme aux règles d’usage.

Enfin, l’organisme apposera la certification sur la demande du label. Ainsi, le demandeur peut utiliser le label sur ses étiquettes.

Publié dans Bio